top of page

Entretiens interactifs

Une nouvelle stratégie de contact pour établir un réseau avec des femmes dans le besoin, en Ouganda

Par Florence Kevin Kwesigabo et Sr. Maureen Ogundeph

Photos: Florence Kevin


Les ambassadeurs de l'Observatoire Mondial des Femmes (WWO) ont pris un engagement lors de la conférence de la Région Afrique qui s'est tenue à Dar es Salaam, en Tanzanie, en juillet 2023 : fournir une plateforme de partage et de réflexion pour les mouvements, associations et groupes de femmes invisibles afin d'influencer la croissance intégrale holistique et l´essor des ambassadeurs.


Florence Kevin Kwesigabo est l'une des ambassadrices de l'Observatoire Mondial des Femmes en Ouganda. Elle est également l'ancienne présidente de l'Organisation des Femmes Catholiques de l'Ouganda, qui est un membre actif de l'Union Mondiale des organisations Féminines Catholiques (UMOFC), et est actuellement coordinatrice des programmes nationaux au bureau de la famille de l'apostolat des laïcs de la Conférence Épiscopale de l'Ouganda. Avec d'autres ambassadeurs et responsables du WWO, elle a pris l'engagement au sérieux et a commencé à le mettre en œuvre.


"Je ressens un grand soulagement et une grande joie car, malgré les hauts et les bas, grâce au travail en réseau, nous avons pu atteindre de nombreuses femmes invisibles", a déclaré Florence Kevin Kwesigabo.


Florence souligne que le travail en réseau avec la Conférence Épiscopale Ougandaise dans le cadre du programme de promotion de l'apostolat familial et des femmes religieuses a permis d'atteindre cet objectif, en collaboration avec d'autres ambassadeurs de la WWO et des femmes catholiques, en particulier la Présidente de l'Organisation des Femmes Catholiques d'Ouganda, Maria Assumpta Gidudu.


La réunion nationale des parties intéressées en Ouganda a eu lieu en février 2023, puis quatre réunions régionales ont été organisées entre mars et septembre 2023. L'approche de travail s'est faite en deux niveaux. Tout d'abord, la sensibilisation à la mise en œuvre du projet du WWO a été donnée aux responsables pastoraux au niveau national et diocésain. Ensuite, ils ont lancé des "entretiens interactifs" avec le WWO le 20 septembre 2023, comme les deux principaux thèmes à aborder.


Les entretiens interactifs sont une activité menée dans toutes les paroisses du pays. Il s'agit d'un mode de communication dans lequel les participants discutent en petits groupes des défis de la vie quotidienne et cherchent des solutions entre eux. Le programme de campagne du WWO est mené à ce niveau. Cela permet aux experts du WWO d'atteindre ces femmes invisibles qui n'ont pas de smartphones. Travailler avec les gens dans leurs communautés leur permet de susciter une transformation sociale positive en construisant des unités familiales solides.


L'objectif est de veiller à ce que toutes les communautés vivent en paix avec leur famille. L'implication des hommes est primordiale. Offrir à tous les enfants un environnement familial favorable est une mesure de prévention des maux sociaux. Les avantages d'une vie familiale paisible sont nombreux.


Grâce à ces entretiens interactifs avec les femmes, en particulier celles qui sont invisibles, et au lancement du WWO, les femmes se sentent au moins écoutées et prises en charge, elles voient au moins les épaules de l'ambassadrice du WWO sur lesquelles elles peuvent s'appuyer et qui leur servent de point de référence, ce qui constitue déjà un pas dans leur transformation. 



Comments


  • Instagram
  • Facebook
bottom of page